Aller à la recherche

Analyses

Fil des billets

29 mar. 2017

Quand Unibail-Rodamco reprend les arguments du collectif "Non à Val Tolosa" pour combattre le centre commercial Europacity

Il faut se pincer pour y croire mais le promoteur Unibail-Rodamco, porteur obstiné du projet Val Tolosa, est en guerre contre un concurrent plus gourmand que lui.

Vous avez entendu parler d'Europacity, projet pharaonique porté par le groupe Mulliez, propriétaire d'Auchan, Décatlhon, Leroy-Merlin, Alinéa, Kiabi... associé à un partenaire chinois... Projet donnant le vertige de par ses caractéristiques:

Tel qu’imaginé par son promoteur, EuropaCity rassemblerait, sur 80 hectares de terres agricoles situés dans le triangle de Gonesse (Val-d’Oise), à mi-chemin entre les pistes de Roissy et celle du Bourget, quelque 500 commerces – une concentration inédite en France –, 2 700 chambres d’hôtel et de multiples espaces consacrés aux loisirs et à la culture : un parc aquatique avec surf et spa, des pistes de ski d’intérieur, un parc d’attractions de 150 000 m2, une halle d’exposition, un cirque, une ferme urbaine…

Lire la suite...

10 nov. 2016

Grande distribution et voiture individuelle : comment la France a tué ses villes

Le collectif a lu pour vous  un article de Reporterre, quotidien de l'écologie, et se propose de vous le faire partager.
 

logo-reporterre.png
 

A cause de la grande distribution et de la voiture individuelle, les villes se meurent : les commerces sont désertés et la population est paupérisée. Dans son nouveau livre, Olivier Razemon raconte comment on en est arrivé là et quoi faire pour redresser la barre. Reporterre publie des bonnes feuilles de Comment la France a tué ses villes.

Lire la suite...

5 mai 2015

France 5 : « Centres commerciaux : la grande illusion »

LogoFrance5.jpgUn excellent reportage, qui reprend les arguments du collectif : course au gigantisme sans avenir, asphyxie des centres villes, voiture-reine ...

«Ces quinze dernières années, la consommation n'a augmenté que de 36% alors que le parc des surfaces commerciales a progressé de 60%. Résultat : des friches apparaissent un peu partout en France. Les élus sont inquiets.»

Lire la suite...

13 janv. 2015

Article Alternatives Economiques: Le Blues des Centres Commerciaux

logo-alternativeseco.gifDepuis quelques semaines, la presse multiplie les analyses signalant une chute de fréquentation des centres commerciaux. 

Parmis ces articles un encart notable paru dans 'Alternatives Economiques', numéro de Janvier 2015.
Merci à eux !

Lire la suite...

5 janv. 2015

Article Reporterre : "Les centres commerciaux : Stop ou encore ?"

logo-reporterre.pngLe site 'Reporterre' relaie une excellente analyse faite par nos voisins belges. Cette analyse présente quatre situations de resistance en Belgique (tiens, tiens, la société Unibail-Rodemco est impliquée dans le deuxième projet ...) et offre beaucoup de pistes pour comprendre et en savoir plus. 

Lire la suite...

12 oct. 2014

Article Libération : "Combien d'emplois détruits pour un seul créé?"

Le forum 'Alternatiba' a mis en avant les oppositions au projet gigantesque de "Europa City", les 20 et 21 septembre dernier.

A cette occasion nous avions pu adresser au «Collectif pour le Triangle de Gonesse» un mot d'encouragement (communiqué du 19 septembre 2014).

Lire la suite...

30 août 2012

Un an après, le méga-centre commercial le Millénaire d'Aubervilliers tire les rideaux.

Le méga-centre commercial le Millénaire à Aubervillers a été inauguré en grandes pompes le 27 avril 2011. Un peu plus d'un an plus tard la FNAC, l'une des grande enseigne phare du centre ferme boutique. Ce méga-centre commercial est l'équivalent des «Portes de Gascogne»

Lire la suite...

22 janv. 2011

Licencié d'un supermarché pour 5 euros

Ce monde, de plus en plus absurde, donne tous les jours des exemples de sa folie.
Voici donc, pour les experts en Italien, un article sur un supermarché italien qui licencie pour 5 euros, le pauvre accusé s'est pendu à son domicile. Rien que de l'écrire on peut se sentir sens fou à son tour...

Article "Licenziato per 5 euros" sur Il Courriere de la Sierra
Si vous comprenez l'Italien, vous pouvez nous envoyer la traduction sur le site (page "Contactez-nous"). En attendant Google nous aide à comprendre avec une traduction approximative : traduction automatique.

Une sombre histoire de d'utilisation de coupons de réduction qui rappelle une affaire similaire en France ou une dizaine de caissières avait été licenciés pour avoir utilisé des bons non récupérés ou laissés sciemment par les clients. L'affaire française n'avait pas eu cette issue dramatique.

Ce sont ces emplois là que veulent nous "vendre" les promoteurs du projet "Les Portes de Gascogne" ?? NON merci !

GARDAREM LA MÉNUDE

19 janv. 2011

La lutte de Marcevol : un autre exemple de projet délirant

Voici un très intéressant petit lien sur la lutte d'une association en Pyrénées orientales, qui est menacé de voir ouvrir un Golf et un complexe immobilier sur son site.

La lutte à Marcevol

[...] Le projet reste le même que celui annoncé par la société en 2002. Le « village golfique » comprend un ensemble de restaurants, piscine, « centre de remise en forme » et « centre de soin du corps », boutiques, puis un hôtel de 24 chambres sur trois niveaux « au confort luxueux d'un hôtel 4 étoiles », un club-house, 54 appartements de 85 m2 et 20 appartements de 105 m2, 7 chambres pour le personnel, et des locaux techniques, 177 places de parking (dont une grande partie est implantée sans façon sur un tronçon, bordé de pierres, du GR 36), le tout pour accueillir environ 390 personnes.

Pour cette énorme opération immobilière, l'assainissement et l'eau potable seront « raccordés aux réseaux communaux existants sur le hameau » alors que les capacités en eau du hameau restent incertaines (selon la carte communale d'Arboussols) et que la zone d'épuration est toujours vétuste et sous-dimensionnée.

Les dizaines de pages écrites du dossier ne mentionnent ni la destruction d'une partie du GR 36, ni l'estimation des besoins en eau potable du projet : en cumulant les capacités prévues d'hébergement, on arrive à un total de plus de 390 nouveaux résidents. [...]

Extrait du billet "Le golf de Marcevol, historique d'un projet délirant"

Ceci rappellera sans doute à certains les absurdités avec lesquelles certains projets prennent vie.

Nous ne sommes pas seuls, la Lutte continue
GARDAREM LA MÉNUDA !


21 juin 2010

Il n'y a plus de terres pour les agriculteurs - Article de La Dépêche

Archive - La Dépêche - 19/06/2010 - Il n'y a plus de terres pour les agriculteurs!!!Plus de terres pour les agriculteurs... C'est le titre d'un article de La Dépêche relatant la manifestation d'agriculteurs... Pourtant nous connaissons un coin pas loin de Toulouse qui pourrait accueillir élevage ou certaines cultures...

En France, on estime à 24 m2 le foncier agricole perdu chaque seconde, soit l'équivalent de 54 baguettes de pain en moins. En Haute-Garonne, en moyenne sur les dix dernières années, 1 500 hectares de terres agricoles disparaissent tous les ans

Constat effarant quand on met cela en perspective des difficultés de nos paysans à survivre avec les aides Européennes, et face la demande en produits issus des cultures de nos régions et des circuits courts de distribution en forte augmentation.

Un initiative intéressante autour d'un documentaire «Sans Terres, sans reproches» permet de connaître et comprendre le combat de personnes dont la seule envie de de faire une agriculture responsable.
Retrouvez les réalisteurs et responsables de ce documentaire sur le groupe Facebook «Sans Terres, sans reproches».

- page 1 de 2

Page top