Aller à la recherche

novembre 2015

2 nov. 2015 1h46

Le Conseil Départemental du Gers à l’unanimité contre Val Tolosa !

Logo Conseil Départemental du Gers

Lors de leur dernière session de l’année 2015 à Auch ce vendredi 30 octobre, les élus du département du Gers se sont prononcés à l’unanimité contre le projet du méga-centre commercial Val Tolosa à Plaisance-du-Touch. C’est à l’initiative de la députée et vice-présidente du Conseil Départemental Gisèle Biemouret que le groupe des élus socialistes, radicaux et républicains a présenté un vœux en présence d’une délégation du collectif contre ce projet aux portes du Gers.

...

Lire la suite

7 nov. 2015 12h15

Quand un berger loue les services de ses moutons...

1968 : Sous les pavés la plage... 2015: Sous l'herbe, le béton?


 

...

Lire la suite

18 nov. 2015 3h30

COMMUNIQUÉ : La présidente attaquée en justice

Communiqué du 18 novembre  2015

La présidente attaquée en justice
 

Nos actions de blocage du mois de septembre ont eu le résultat - provisoire ?- escompté, à savoir l’arrêt du chantier de la déviation de la RD 82. Par contre, comme nous l’avons déjà fait savoir,   elles ont eu des suites judiciaires  pour  Jutta Dumas.

En effet, l’entreprise Guintoli a déposé une plainte pour entrave à exécution de travaux publics, travaux qu’elle avait commencé à  entreprendre au nom du promoteur Unibail-Rodamco sur le plateau de la Ménude..

Une audience aura lieu ce

Jeudi 19 novembre 2015 à 10h30  au Tribunal de Grande Instance

Palais de Justice, 2 allées Jules Guesde à Toulouse

Nous invitons tous nos adhérents, sympathisants et citoyens opposés comme nous au projet du méga-centre commercial Val Tolosa à Plaisance-du-Touch à venir à partir de 10h00 pour un rassemblement sur le parvis du Palais de Justice.

Un point presse avec l’avocate y est prévu à ce moment-là. Elle vous renseignera plus en détail sur les faits reprochés et les questions légitimes que nous nous posons quant au bien fondé de cette procédure.

Le promoteur, après avoir subi des désaveux en cascade du monde politique et des critiques de plus en plus nombreuses venant du monde professionnel du commerce, essaie-t-il de faire taire les critiques par l’intimidation d’une citoyenne ?

Le poids d’une entreprise du CAC 40 et de son armada de juristes au service d’un projet de moins en moins crédible ne saura faire oublier où est le vrai intérêt général et où est l’intérêt purement financier.

Le rassemblement est annoncé et autorisé.

...

Lire la suite

Page top