Aller à la recherche

Mot-clé - médias

Fil des billets

30 janv. 2014 9h54

L'appel contre la décision sur le permis est déposé - Interview ObjectifNews.com

logo-ObjectifNews.pngNotre recours contre la décision du TA de Toulouse a été déposé le mercredi 29 janvier devant la cours d'appel administrative de Bordeaux. Ceci a été l'occasion pour Jutta Dumas, Présidente du Collectif de faire le point lors d'une interview accordée à ObjectifNews.com

Les opposants au projet de centre commercial Val Tolosa poursuivent leur combat. Le collectif "Non à Val Tolosa – Portes de Gascogne" a déposé ce mercredi 29 janvier un recours devant la cour administrative d’appel de Bordeaux. Il conteste la décision du tribunal administratif de Toulouse, rendue en novembre dernier, qui autorise la construction du centre commercial à Plaisance-du-Touch. Interview de Jutta Dumas, présidente du collectif anti-Val Tolosa.

Lire la suite...

28 nov. 2013 11h36

Faut-il s’inspirer des méthodes bretonnes pour faire respecter la Loi en Occitanie ?

Communiqué du 28 novembre 2013

Le 7 octobre 2013, le collectif Non à Val Tolosa se posait la question de savoir jusqu’où iraient les investisseurs pour imposer leur méga centre commercial.

Aujourd’hui, ce jeudi 28 novembre, jour du jugement prononcé par le Tribunal Administratif (TA) de Toulouse à l’encontre de notre requête, nous avons des réponses qui laissent entrevoir une volonté farouche de passer outre des lois et des règlements pour imposer coûte que coûte un projet devenu un enjeu de société de premier plan.

Sur le plan juridique, nous assistons à des manipulations peu orthodoxes, à commencer par la confusion créée d’entrée d’audience le 24 octobre par l'annonce du retrait, la veille, d’un deuxième recours contre le permis déposé en son temps par le groupe Carrefour via sa filiale Logidis mais, comme par hasard, communiqué trop tard pour être pris en considération lors de l’audience. Ainsi nous assistions ce jour-là à l’ubuesque déclaration d’un rapporteur public mélangeant à l’envi des arguments d’ordre administratif comme la garantie d’accès aux personnes handicapées, avec ceux concernant la légitimité du résultat de l’enquête publique qui conditionne celle du permis de construire. Difficile de faire mieux pour noyer le poisson. Par ailleurs, le jour même de la prononciation du jugement, nous avons eu la surprise de découvrir que des journalistes sont en possession de l’intégralité du texte avant même notre avocate !

Sur le plan administratif, nous savons que la première infraction contre la Loi sur la protection des espèces protégées a été commise en toute connaissance de cause par les promoteurs, avec le la bienveillante inertie des services d’Etat. Et ces mêmes services tentent maintenant de trouver une solution pour permettre au promoteur de régulariser à posteriori cette destruction irrémédiable plutôt que de mettre les délinquants devant leurs responsabilités. Par ailleurs, nous n’avons toujours pas eu de réponse écrite suite à l’entrevue accordée à notre délégation lors de la Marche de la Ménude à Toulouse le 9 novembre dernier. Et pourtant elle nous avait été promise sous huitaine par le Directeur de Cabinet du Préfet.

Sur le plan politique, le Conseil Général ne donne toujours pas d’indications claires pour montrer son opposition. Il suffirait pourtant d’annuler son avis favorable datant de plus de 10 ans sur la question du déclassement des routes départementales situées dans l’emprise du projet. Car c’est bien lui qui détient depuis le début la clé qui pourrait obliger les promoteurs à renoncer enfin à ce projet contesté de toute part, inspiré par des motivations purement financières et spéculatives et qui représente une menace pour notre environnement, la cohésion sociale et un développement économique harmonieux dans l’intérêt général et non au seul profit d’une multinationale du CAC 40 et de ses actionnaires.


Contact : Jutta Dumas 09 60 38 11 93


9 avr. 2013 9h08

"Un risque de friches commerciales d’ici quelques années", Philippe Moati - ObjectifNews

logo-ObjectifNews.pngLe magazine ObjectifNews publie une interview de l'économiste Philippe Moati, professeur agrégé d’économie à Paris 7, ancien du CREDOC et co-fondateur de l’Obsoco. Il dénonce la politique encore d'actualité des promoteurs d'immobilier commercial pour toujours plus de surfaces et ce malgré des changements de modes de consommation.

Cette réflexion intéressante a déjà été largement partagée par les responsables présents lors d'une conférence organisée par la CCI de la Région en octobre 2011. Déjà à cette occasion Monsieur Moati exposait ses thèses et a mis en garde contre le risque de voir apparaître des friches commerciales en périphérie.

Lire la suite...

1 mar. 2013 11h29

Unibail nous fait «le coup de l'emploi»

Après l'action très médiatisée sur le plateau de La Ménude avec José Bové, Unibail-Rodamco a décidé de passer à l'offensive médiatique de son côté en nous faisant le coup de l'emploi !

PatrickMignard-UNIBAIL-le-coup-de-emploi-1.jpg

Lire la suite...

28 fév. 2013 8h22

Retour sur la manif avec Jose bové contre le GPII Val Tolosa / Portes de Gascogne

20130216-1051-manif-gpii-jose-bove-imgp4417.jpgUn samedi matin de février, ensoleillé, sur la Ménude. Des militants et activistes qui s'affairent sur le plateau et non ce n'est pas le collectif ! Ce sont des militants et élus EELV venus avec José Bové, des activistes du réseau des ZAD (Zones à Défendre) initiés à Notre Dame des Landes, des élus et militants du Parti de Gauche... Mais aussi un bon nombre de CRS postés à quelques encablures du plateau !

Ils sont tous venus pour soutenir le collectif et dénoncer ce Grand Projet Inutile et Imposé (comme beaucoup d'autres) qu'est le projet des «Portes de Gasconge» maintenant rebaptisé «Val Tolosa».

Lire la suite...

5 juil. 2012 10h29

Action au Conseil Général de la Haute Garonne

CG31_25_juin_2012_009b.JPGLe lundi 25 juin, un groupe d'action discret s'est constitué pour manifester en pleine séance d'ouverture du Conseil Général et ainsi interpeller le Président Pierre Izard et l'ensemble des élus sur la problématique de cession des routes au promoteur du Projet «Portes de Gascogne / Val Tolosa».

Cette action a également été relayée dans l’hémicycle grâce à un nouveau vœu prononcé par Patrick JIMENA. Elle a également été rapportée dans L'édition du 28 juin de La Dépêche.

Lire la suite...

17 mai 2012 12h29

Revue de presse de l'événement du 12 mai 2012

Mise à jour 20/05/2012 : Ajout du Reportage de TV-SOL

Jutta Dumas dévoile la plaque de «reconqûête de la RD24»./Photo DDM, Frédéric Charmeux.L'événement organisé par le Collectif «NON aux Portes de Gascogne» a réuni plusieurs médias, institutionnels et associatifs. Retrouvez sur cette page, toutes les informations et les reportages effectués pas ces médias.

Retrouvez également le compte-rendu de cette manifestation sur le billet précédent.

Lire la suite...

24 avr. 2012 7h35

Communiqué suite aux démarrage des travaux sur la Ménude

NPDG 2012 - Changez, Maintenant !Le collectif citoyen «Non aux Portes de Gascogne» constate avec amertume et regret que nos responsables politiques restent prisonniers de schémas de pensée d’une autre époque, dans leur conception du développement économique et la prise en compte des besoins de leurs administrés.

En effet, nous avons dû constater que pendant les vacances de février puis celles d'avril, sans pourtant que cela ait été clairement affiché, les travaux pour le Centre Commercial des Portes de Gascogne ont bel et bien commencé. Sachant qu’une grande partie de la population reste plus que jamais farouchement opposée au projet, nos responsables ont préféré la stratégie de la diversion, présentant ces aménagements comme des travaux d’utilité publique.

Lire la suite...

23 janv. 2012 7h54

AG 2011 - Rapport Moral

Assemblée Générale 2011 - public(Mise à jour 24/01 : Lien ver l'article de La Dépêche : ici)

L'assemblée générale ordinaire 2011 du collectif s'est tenue avec plus d'une cinquantaine d'adhérents membres du collectif, représentants du bureau, du CA et un journaliste correspondant de La Dépêche[1].

Comme chaque année[2][3] le déroulé de l'assemblée a été l'occasion à travers le rapport moral de faire une rétrospective de l'année écoulée. Retrouvez ce rapport, dans la suite de ce billet.


Jeudi 19 janvier 2010 - Maison des associations - Tournefeuille
Par Jutta Dumas - Présidente du collectif

Lire la suite...

13 déc. 2011 2h49

Cours d'Économie du Dr CAC : Les Hypermarchés ont-ils un avenir ?

DrCAC-video-link.png

Titre de cet épisode diffusé sur France 5 il y a quelques mois : "Les Hypermarchés ont-ils un avenir ?"
L'économie expliquée par Dr CAC "en trois lettres", l'économie C'est Assez Clair !

Les chiffres cités dans la vidéo :

  • Seul 6 hypermarchés sur 100 ont vu leur chiffre d'affaire progresser. Pendant 50 ans hypermaché = hyper-consommation. Aujourd'hui ils sont en perte de vitesse.
  • Les hypermarchés[1] ont une surface de plus de 2500 m² [2]. Ils totalisent plus de 4 fois la surface de la principauté de Monaco.
  • La nourriture représente 1/3 du Chiffre d'Affaires.

Lire la suite...

- page 2 de 5 -

Page top